top of page
  • teamcouteausuisse

Jour 5: Stage de pilotage

Jeudi 1 février 2024


Debout à 7h, puis à 8h nous devions rendre les tentes, nos matelas, les cordes, les plaques de désensablage et le reste du matériel en notre possession que nous avons utilisé lors de notre stage de pilotage.


A 8h30, nous avons pris la route pour rejoindre Marrakech. Nadine a pris le volant. En chemin, nous nous sommes arrêtées pour quelques pauses pipi. Nous avons encore demandé quelques conseils à Mymy pour le rallye.


Nous avons fait une pause pour manger vers 13h, nous étions sur une terrasse, il faisait beau et  la température était agréable.


Les gazelles du stage de Pilotage lors de la rentrée vers Marrakech
Les gazelles du stage de Pilotage

En roulant, nous avons discuté de ces quelques jours passés dans le désert. De ce que nous devons encore travailler pour être + à l’aise. De notre entente entre nous. Je pense que l’une et l’autre étions convaincues du bienfait de ce séjour, même si parfois nous avons vécu des moments pas toujours très agréable, que nous sommes sorties de notre zone de confort, c’était une expérience enrichissante.



Nous avons admiré le paysage, parlé de nos vies respectives. Un joli moment d’échange.

Nous n’étions plus obligées de suivre les autres équipages, car nous avions le gps sur le téléphone avec l’adresse de l’hôtel. Mais on a quand même suivi un équipage, surtout pour ne pas avoir besoin de réfléchir. Nadine a conduit tout le trajet du retour.


Lorsque nous sommes arrivées à l’hôtel vers 16h30, nous avons porté nos affaires en chambre, puis sommes parties un petit moment au souk faire quelques petits achats. L’équipe de formateurs nous avait dit qu’il fallait marchander.


C’est ce que nous avons fait. Sandrine n’étant pas à l’aise dans la négociation, elle m’a laissé faire. Après elle m’a dit, mais tu vois ce n’est rien ce qu’on a payé. Je lui ai dit qu’on s’était quand même fait avoir car le gars nous avait encore offert des trucs en plus.


C’est bien la preuve qu’il avait encore une sacrée marge. Même si pour nous ça ne paraît pas beaucoup, au Maroc c’est différent et ils sont habitués à négocier, ce qui est totalement inconcevable chez nous en Suisse.



Lorsque nous sommes rentrées à l’hôtel, nous sommes allées rejoindre d’autres équipages. Nadine a pu boire un verre avec les autres gazelles, Sandrine a un peu profité de la piscine de l’hôtel.


Puis petite douche pour Sandrine, comme elle se réjouissait de prendre une bonne douche chaude et de se laver ses cheveux !


Dernier briefing avec Benoît et Mylène, ils nous ont expliqué comment c’était l’organisation du bivouac et des journées pendant le rallye. Ce que nous devions faire le matin (debout 5h, briefing à 6h et départ dès 7h), comment cela se passait le départ, ce que la pilote doit faire et la navigatrice). Ce que nous devions faire le soir en rentrant, préparer les tentes, douche, manger. Les petites routines que nous devions avoir chaque jour pour optimiser notre organisation, etc.


Un grand merci à Benoit et Mylène pour toutes leurs précieuses explications
Benoit et Mylène lors du dernier briefing

Après le briefing, nous avons mangé, remercié toute l’équipe de l’organisation, fait nos adieux aux gazelles en leur souhaitant tout le meilleur jusqu’au départ en avril à Monaco.


Puis comme nous partions tôt de l’hôtel le lendemain, nous sommes allées finir nos bagages, et dormir.



Nadine & Sandrine

Team Couteau Suisse

Equipage 262

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page